C’est pas le pied…

Faire attention à ses pieds, c’est important en règle générale, pour nous c’est vital…Les lésions du pied sont fréquentes, mais sont souvent minimes.
La première fois, qu’on m’a parlé diabète, on m’a aussi parlé  gangrène et amputation. J’ai eu froid dans le dos, et  depuis, je fais vraiment attention à mes petons.

Je dois te dire, queje cumule un peu les problèmes, car je n’ai pas de sensibilité sous les pieds, consécutivement à des « ligamentoplasties ». Opérations qui consistent, en résumant vraiment rapidement, à réparer des ligaments (pour moi sur les deux chevilles) .   Je marche sans béquilles et sans fauteuil roulant grâce à mon merveilleux chirurgien … bref, depuis plus de sensibilité. Du coup, il m’est arrivé de marcher sur des clous sans les sentir . Oui, oui, véridique, la dernière fois, j’ai terminé à l’hôpital, car le clou rouillé d’une planche, est venu empaler mon pied de haut en bas, en évitant les os, merci Evan pour ce truc laissé en embuscade dans mon jardin.
Il m’est aussi arrivé de me couper avec du verre  (et d’avoir des points) grâce à un pot de cornichon cassé, sans le sentir, ou de me brûler avec le sable chaud (et d’avoir des cloques) sans aucune douleur. Ce qui  est en soit est un avantage de ne pas sentir la douleur. Sauf, que le moindre bobo, je ne le sens pas et du coup, il peut s’infecter, sans que je m’en rende compte.

J’ai une lettre de ma diabéto (celle qui m’a parlé amputation) qui parle de mon « insensibilité » à mon médecin de famille, très inquiète de futures complications… (ça fait un peu peur quand même)…

Que je t’explique pourquoi ça fait flipper les médecins, les diabétiques, peuvent avoir des artérites ou des neuropathie, qui  sont associées à des infections.  Le moindre bobo peut être un facteur aggravant et provoquer des problèmes (infection, gangrène etc)…

Du coup, il y ‘a quelques précautions à prendre :

Surveillance quotidienne

Un diabétique doit surveiller l’état de ses pieds quotidiennement… C’est vraiment important. Tu fais le tour de tes doigts de pieds, du dessous en passant entre les doigts etc…

Une hygiène irréprochable

Avoir une hygiène irréprochable, c’est fondamental. Se laver chaque jour les pieds à l’eau et au savon.
Bien sécher et essuyer entre les orteils afin d’éviter l’apparition de mycose entre les doigts de pied pouvant provoquer une surinfection (ouais t’avais zappé la mycose hein). Si tu peux pas te baisser, avec un sèche cheveux, c’est le pied (testé et approuvé pendant ma grossesse) .

Prendre soins de ses pieds

Appliquer une crème hydratante si la peau des pieds est sèche ou de l’huile d’olive tiède c’est bien plus hydratant. Parce que si tu ne le sais pas, un diabétique a les pieds souvent très secs, voir ultra secs. Il faut donc les hydrater régulièrement notamment sur les talons et le dos du pied. Chez moi, c’est sec, quand je suis en hyper, ça va avec la soif et les pipis nocturnes.
Poncer les durillons et les cors à la pierre-ponce par exemple ou aller chez le podologue, ouf, chez moi pas de ça …
Couper les ongles régulièrement (attention aux ongles carrés de type « grecs », car un ongle incarné ça arrive vite si on coupe trop).. 
Ne pas marcher pieds nus, éviter les chaussures qui massèrent, éviter les chaussettes neuves qui n’ont pas été lavées , et surtout les tongs en été (pas assez protégé)… 

Voilà, si tu suis ces petits conseils, tes pieds seront au top même si tu n’es pas diabétique …

commentaires
Chargement...

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies (sans sucre !), pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Merci de cliquer sur le bouton "Accepter" pour donner votre accord. Vous pouvez changer d’avis et modifier vos choix à tout moment. Accepter En savoir plus